Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des humeurs et des jours

Anachroniques contemporaines

Le peuple immense des chèvres...

Le peuple immense des chèvres...

Brève visite au domaine de Malagar, près de Langon, avec mon amie. C’est la demeure de François Mauriac et, parfois, il m’arrive de m’y arrêter. C’est un endroit apaisant où l’écrivain passait de longues heures à construire ses romans torturés. Je l’imagine bien, à sa table de travail dans cette pièce sombre, levant les yeux à la fin de chaque phrase posée de son écriture minuscule pour observer la longue perspective des arbres du parc et les vignes qui modèlent les coteaux alentours.

L’Aquitaine est une belle région pour les nostalgies littéraires. Les maisons d’écrivains ouvertes au public y sont nombreuses (1). Je dois avouer que j’ai pour ces lieux un sentiment ambivalent. Il y a une part d’émotion sincère et profonde à se sentir en intimité avec un romancier ou un poète ; il y a aussi, par moments, de l’agacement face au didactisme trop appuyé des muséographes. A trop vouloir tenir la main du visiteur, à trop vouloir tout lui montrer et surtout à trop user des technologies dites nouvelles, on court le risque de briser le mystère nécessaire et de pétrifier la mémoire.

C’est la question que je me suis posée à Malagar en découvrant ces plaques posées dans le gazon, le long de la grande allée du parc, où sont gravées des citations de François Mauriac. Est-ce bien utile ? La réponse est oui, rien que pour cette phrase, placée au bon endroit, sous un arbre loin de la demeure : « En réalité, je suis fixé à Malagar. Je fais partie du peuple immense des chèvres qui broutent là où on les attache, et qui persistent une fois la corde rompue. » Comment dire mieux cette nonchalance qui nous guette lorsqu’on se sent bien quelque part et qui prend des faux airs de renoncement.

(1)Pour n’en citer que quelques autres : Montesquieu à La Brède, Montaigne à Saint-Michel de Montaigne, Edmond Rostand à Cambo-les-Bains, Francis Jammes à Orthez, Pierre Benoît à Saint-Paul-les-Dax, Fénelon à Sainte-Mondane.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article