Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des humeurs et des jours

Anachroniques contemporaines

Le pays des sons et des songes

Avoir la chance de s’entretenir avec un artiste – qui plus est, l’un des plus grands – c’est nécessairement se poser la question de ce qui, en lui, provoque cet acte si mystérieux qu’est la création. Le mystère est encore plus grand lorsqu’il s’agit de création musicale. Stefan Zweig la décrivait comme cet instant indescriptible, « où finit la limitation terrestre imposée aux mortels que nous sommes, et où commence l'éternité ». 
Philippe Hersant est un compositeur essentiel de la musique contemporaine. En le rencontrant, j'aimerais comprendre le processus de la création, les étapes, le rôle de l'inspiration mais aussi celui du travail persistant. L'histoire a montré que des musiciens aussi différents que Mozart ou Beethoven avaient des méthodes de création radicalement distinctes : l’un, dit-on,  semblait transcrire quelque chose qui préexistait en lui, alors que l’autre travaillait inlassablement ses œuvres jusqu'à trouver leur version définitive.
J'aimerais également savoir ce qui fait d’un homme un musicien. Philippe Hersant est-il comme Debussy pour qui l’art était « le plus beau des mensonges » et qui disait vivre au « pays des sons et des songes » où la musique était « la seule raison d’exister » ? 

Il me dira peut-être : "J'aime la musique parce que la musique m'aime... Comprenez-vous cela ?", et je lui répondrai : "C'est bonheur infini d'aimer ce qui vous aime. Moi, j'aime la musique, mais la musique ne m'aime pas."
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article