Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des humeurs et des jours

Anachroniques contemporaines

L'histrion

Quel malaise ! J'ai invité P. à dîner hier soir, et son propos tout au long du repas ne fut qu'un effluent nauséabond d'épithètes haineux, de rancœurs libérées... Lui, l'homme protégé par un système dont il était le rouage servile grassement payé, comment peut-il me dire que la vie ne lui a pas été douce ? Lui, l'homme prétendument de culture et d'intelligence, comment peut-il croire qu'il pense lorsqu'il aligne des slogans et les poncifs ? A table, il a mangé de tout - et souvent deux fois ! -, il a bu -peut-être trop - puis est parti se coucher - peut-être trop tard - pour une nuit encombrée de sombres fantômes . Je l'imagine demain - pas trop tôt, l'âge est là ! - entouré d'autres vociférateurs d’opérette comme lui, mêlant ses hurlements aux cris de ceux pour qui demain est une réelle angoisse. Il portera sans nul doute un gilet - c'est tellement tendance ces jours-ci -, mais le sien aura deux faces : le recto jaune comme la lumière ; le verso brun comme la peste. Les deux faces de la même fausse monnaie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article