Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des humeurs et des jours

Anachroniques contemporaines

La verveine du soir

Maria guettait par la fenêtre de la cuisine que le crépuscule devienne cendre. Elle se faisait alors une tisane de verveine qu’elle noyait de miel avant de la boire très lentement par gorgées minuscules, enfoncée dans le canapé. Tout en elle s’apaisait alors tandis que gagnait la nuit.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article