Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Des humeurs et des jours

Anachroniques contemporaines

Top articles

  • Les lèvres absentes

    25 janvier 2019

    Je veux dédier ce poème A toutes les femmes qu’on aime Pendant quelques instants secrets A celles qu’on connaît à peine Qu’un destin différent entraîne Et qu’on ne retrouve jamais A celle qu’on voit apparaître Une seconde à sa fenêtre Et qui, preste,...

  • Le refuge de Martin

    06 mars 2016

    Martin est pêcheur – ça ne s’invente pas un prénom pareil pour une passion pareille ! Un demi-siècle que Martin passionnément pêche. Sur son agenda, pas d’anniversaires, pas de rendez-vous important, une seule date est cochée : 12 mars, ouverture de la...

  • Oiseaux serviles...

    11 mars 2016

    Colère, hier, après un café partagé avec un groupe de personnes désabusées et soumises... Que sont-ils devenus, ces "citoyens", drôles d'oiseaux tellement accoutumés à la soumission et au quotidien de l'humiliation qu'ils ne songent plus à s'envoler ?...

  • Terre lourde, terre muette...

    15 mars 2016

    Relu René Char... Il est des lieux où tant d'hommes et de passé sont ensevelis que la terre en est lourde ; elle transmet à celui qui veut bien s'en pénétrer une force intense et secrète : on devient multitude. Multitude inquiète car "notre héritage n'est...

  • La commune : ce que l'on a en commun...

    19 mars 2016

    La commune, c’est ce que l’on a en commun. Elle s’organise autour de lieux marqueurs des fonctions collectives : l’église qui parle d’éternité, la mairie qui parle du présent et l’école qui prépare le futur, le cimetière et le monument aux morts qui figent...

  • Photo volée

    21 mars 2016

    Elle est loin, noyée dans le groupe qui marche vers le mont Saint Sauveur … Mais je la vois sourire et ce sourire lui illumine le visage. Lorsqu’elle redevient sérieuse, elle n’est plus aussi jolie -. Je me dissimule derrière le groupe et avec mon téléobjectif...

  • Les frontières invisibles

    22 mars 2016

    Depuis le petit arpent de terrain que je viens d’acheter en haut de la colline, je regarde ce paysage fait de mollesses apaisantes et de rugosités stimulantes. *** Du haut d’Ayduc, on aperçoit le vol inquiet des palombes qui cherchent à travers la barrière...

  • Porte de Bourgogne 7 juin 2014

    24 mars 2016

    Il fait ciel bleu Assis sur le banc J’attends le tram qui me ramènera à la gare Autour de moi, les gens sont laids Une vieille grince et postillonne en râlant L’homme à la casquette a le regard perdu De ceux pour qui la vie est trop longue Il s’est levé...

  • Multitude...

    11 avril 2016

    L’illusion libertaire ne résiste pas à l’instauration de cet empire de la multitude, sans centre, sans lieu, qui dicte ses codes et ses langages. C’est la honte prométhéenne : les machines que l’homme a créées sont infiniment plus puissantes que lui désormais....

  • Nimby or not Nimby ?

    22 avril 2016

    Gare de Pau : une jeune femme à la démarche tonique houspille son compagnon qui traine sa nonchalance et deux valises. « Allez, allez, on y go ! clame-t-elle d’une voix suffisamment forte pour que tous ceux qui sont là se retournent. ‑ Cool, cool, lui...

  • Pantoum, étreinte, ballade...

    27 avril 2016

    Belle rencontre littéraire hier soir au Centre culturel Le Parvis à Pau avec Paul Fournel. Cet homme joyeux, après avoir occupé le poste de secrétaire définitivement provisoire de l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle), en est le président depuis...

  • La rue grise...

    28 avril 2016

    La rue grise grouille d’hommes et de femmes tristes, muets, pressés … Je les imagine venant d’un chez-soi étroit, encombré d’objets désespérants : un lit au matelas creusé, un fauteuil malcommode, des casseroles salies que l’on n’a jamais le temps de...

  • Souriez, vous êtes filmé...

    30 avril 2016

    Je sais que dans les prochains jours, je me mettrai en colère. En colère lorsqu’un des lecteurs attentifs de mon quotidien local préféré m’interpellera en disant : « Mais enfin, on n’est pas au pays des Bisounours ! Sûr que je vais y avoir droit après...

  • Les raisons de la colère...

    03 mai 2016

    Pour dire la réalité, le chemin le plus court est parfois l’imaginaire… Voici donc une fable : l’histoire d’un coup de foudre. Un homme rencontre une femme ; ils fuguent ensemble dans le vignoble bordelais. De la fenêtre de la chambre, il voit l’enfilade...

  • Mémoire de tables...

    13 mars 2016

    Je ne m’y ferai pas ! Cet établissement ne s’appellera jamais pour moi « La Brasserie Royale » ; ça restera « Le Champagne ». Il y a trop d’histoire attachée à cette enseigne. En étendant les jambes sous la table, à l’ombre des tilleuls près de la statue...

  • La douceur d'une main...

    12 mai 2016

    Trouvé chez ma bouquiniste préférée cet opuscule de quelques dizaines de pages, vilainement maquetté, aux couleurs fanées ; le genre de petit bouquin auquel habituellement on ne prête pas attention. Pourquoi m’y suis-je arrêté un instant ? Le titre certainement...

  • Le prix de la gratuité ...

    21 mai 2016

    Depuis plus de cinquante ans, Jean Gastu donne son sang. En un demi-siècle, il a fait ce geste cent deux fois et seul son âge (on ne peut donner son sang au-delà de soixante et onze ans) l’empêche de poursuivre son œuvre altruiste. Dans cette affaire...

  • La tentation des crépuscules...

    24 juin 2016

    Crépuscules : moments singuliers de luminosité indécise… Crépuscules du matin qui préparent le jour ou crépuscules du soir qui glissent vers la nuit. Ma génération – celle des baby-boomers – semble hésiter entre les deux et porte une responsabilité singulière...

  • Blanquette de veau...

    29 juin 2016

    Mardi 21 juin : rencontre littéraire à l'espace culturel du Parvis de Pau autour du livre "Ecrits Epars". Frédérique Hardy, qui conduit l'entretien, me questionne sur mon obsession de la blanquette de veau (elle revient cinq fois parait-il dans le livre)....

  • Pouvoir tout dire...

    02 août 2016

    Lourdes … Cette jeune femme clouée sur son fauteuil, qui souffre et qui sourit. Le sourire balaye la gêne que j’éprouve, Elle parle, parle, parle … Sans retenue, sans pudeur ; elle parle de tout, d’elle surtout. Et c’est beau. Si le corps – même valide...

  • L'été du festival des cannes

    09 septembre 2016

    La scène se déroule le 14 juillet dernier à Paris, à quelques hectomètres du grand défilé républicain. La foule est dense devant la pyramide du Louvre. Elle est patiente aussi (l’entrée du musée est gratuite ce jour-là). De temps en temps passent des...

  • Métaphysique du bourret...

    29 septembre 2016

    Nous voilà rendus à ces jours d’automne où l’été fait de la résistance. En Béarn c’est la saison où l’on se rêve – un peu, rien qu’un peu – à l’écart du monde. Le moment des fêtes qui nous ressemblent et nous rassemblent : bergers, sel, fromage, maïs,...

  • Instants d'année...

    08 mars 2016

    2015 est-elle historique comme on l’entend si souvent ? Nous étions prévenus. Souvenez-vous de ce livre paru il y a un peu plus d’un an qui avertissait « chaque siècle à sa quinzième année est confronté à des réalités historiques qui modifient le cours...

  • Rires et hurlements...

    12 mars 2016

    Il y a 71 ans, le mois de juillet était chaud en Béarn. Ce petit coin de la plaine du Pont-Long était tranquille, retiré des zones habitées, à l’abri des regards. Ce jour-là, les quelques paysans qui trainaient alentour avaient été priés de rentrer chez...

  • La mort vivante...

    12 mars 2016

    Ecouté Philippe Claudel au Parvis à Pau où il présentait son dernier livre "L'arbre au pays Toraja". Ce qui donne son titre au livre, c'est cette fascinante coutume de ce pays d'Indonésie lorsqu'un meurt un enfant. On confie le corps au tronc des arbres....

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>